Grand public

Informations sur l'AMOQ

Informations médicales

La recherche en ophtalmologie

Venez questionner l'ophtalmologiste

L'ophtalmologie sur le web

Pour médecins seulement

Communiqué de presse

Accueil




Qu'est-ce que la basse vision?
1. La vision centrale

La basse vision correspond à une perte suffisante de vision pour limiter les activités de la vie quotidienne. Attention: il ne s'agit pas d'une cécité totale. Au moins 80 % des gens affectés ont un résidu "de vision utile" qui peut souvent être amélioré par des appareils spéciaux.

Comment se manifeste la basse vision?

La basse vision peut se présenter par une atteinte de:

1. LA VISION CENTRALE

2. LA VISION PÉRIPHÉRIQUE

Une difficulté à lire, écrire, exécuter des travaux de précision, à apprécier les couleurs ou à reconnaître les visages est notée. La dégénérescence maculaire et La rétinopathie diabétique en sont les causes les plus fréquentes. (cf: dépliants dégénérescence maculaire et rétinopathie diabétique)

 

Saviez-vous que...
  si votre handicap est reconnu, vous avez droit à des déductions fiscales ?
 





2. La vision périphérique
Comment peut-on améliorer la vision résiduelle?

La vision sur les côtés est touchée. Il peut en résulter une vision comme à travers un tunnel, de sorte qu'il peut être difficile de se déplacer sans heurter les objets. Le glaucome avancé et la rétinite pigmentaire en sont des exemples. (cf: dépliant glaucome)

Par des aides visuelles. Ces aides ne redonnent pas une vision normale de faqon magique mais elles grossissent l'image de près et favorisent le repérage des informations à distance. Vous aurez besoin de différentes aides pour différentes tâches et il est avantageux de pouvoir les essayer avant de les acheter.

1. Les aides optiques

Saviez-vous que...
  l'assistance annuaire peut vous être fournie gratuitement?
 
Lunettes grossissantes, loupes à main et sur pied, téléscopes




Télévision en circuit fermé / Appareil de lecture informatisé



Quelques conseils...

  • Gardez confiance en vos capacités d'adaptation.
  • Utilisez vos yeux sans crainte, cela n'entraînera pas une détérioration de votre condition.
  • Rapprochez-vous sans crainte du téléviseur: il en résulte un grossissement qui compense pour votre difficulté visuelle.
  • Utilisez un éclairage d'appoint pour accentuer les contrastes et faciliter la lecture et le travail de près.
  • Consultez les spécialistes de La basse vision: ils sont en mesure de vous renseigner sur les moyens d'adaptation au déficit visuel.

Saviez-vous que...
  le déficit visuel n'est pas toujours un handicap apparent pour ceux qui vous côtoient. Si les autres ne répondent pas à vos attentes, exprimez clairement vos besoins.
 

2. Les aides non-optiques

Il s'agit d'une panoplie d'articles susceptibles de faciliter les activités de la vie quotidienne: livres et revues à gros caractères, cartes à jouer à gros numéros, cadrans de téléphone et calculatrices à gros caractères, montres parlantes etc.

Saviez-vous que...
  au Québec, on rapporte 55, 000 citoyens ayant une vision limitée dont 80 % ont plus de 55 ans.
 

 


| Grand public | Informations sur l'AMOQ | Informations sur les maladies |
| La recherche en ophtalmologie | Venez questionner l'ophtalmologiste |
| L'ophtalmologie sur le web | Pour médecins seulement |


Webmaître: François Codère M.D.

2, Complexe Desjardins
C.P. 216, succursale Desjardins
Montréal (Québec)
H5B 1G8

Téléphone : (514) 350-5124
Télécopieur : (514) 350-5174